En raison de l'épidémie de coronavirus, l'examen oral est la seule épreuve anticipée de français (E.A.F.) à laquelle sont soumis tous les candidats au baccalauréat de la session 2020.

Importance et opportunité de l'oral

Cette partie importante de l'examen n'est pas à négliger puisque, même si elle ne dure que cinquante minutes (trente minutes de préparation, vingt minutes de passage), elle rapporte autant de points (coefficient 5) au baccalauréat que l'écrit (coefficient 5).

Elle vous prépare également, un an à l'avance, à l'exercice du grand oral du baccalauréat en Terminale (coefficient 10).

Pour un élève qui travaille régulièrement, elle ne présente pas de surprise puisque – contrairement à l'écrit – elle porte sur des éléments vus en cours (les explications de texte) ou préparés de longue date (l'œuvre choisie). Les candidats y obtiennent en moyenne de meilleurs résultats qu'à l'écrit mais il y a parfois des surprises pour les élèves qui ne prennent pas suffisamment la parole en classe.

La qualité de votre prestation orale – la forme – est aussi importante que la richesse de votre exposé, le fond. N'attendez pas la fin de l'année pour vous entraîner car une bonne prestation orale ne s'improvise pas : Ne faites pas rire votre examinateur !

Le jour de l'oral

Vous vous présenterez, avec votre convocation, votre pièce d'identité et votre descriptif des lectures et des activités dûment tamponné (il vous sera remis à la fin de l'année par votre professeur), au centre d'examen une demi-heure avant l'heure de convocation.

Prévoyez également de quoi écrire et une montre ou un réveil de poche.

Les étapes du passage à l'oral :

- Le tirage du texte et de la question de grammaire

- la préparation (30 minutes)

- L'exposé avec la question de grammaire (10 et 2 minutes)

- La présentation et l'entretien sur l'œuvre choisie (3 et 5 minutes)