D'une manière générale, les épreuves du baccalauréat général sont réformées à partir de la session 2021 (voir sur le site du ministère) : pour l'épreuve anticipée de français, les réformes entrent en vigueur dès 2020. Pour une définition de l'E.A.F. (Épreuve Anticipée de Français), on peut se référer à la note de service d'avril 2019.

Fin mai, les élèves reçoivent une convocation officielle : fin juin, les épreuves écrites se passent à Chaptal, les épreuves orales dans un autre centre d'examen. Les élèves se rendent à l'épreuve orale au jour et  l'heure indiquée avec leur convocation, une pièce d'identité et le descriptif remis par le professeur.

L'écrit (voie générale)

Durée 4 heures, cœfficient 5

Deux types de sujets sont proposés au choix.

Le commentaire porte sur un texte littéraire, en lien avec un des objets d'étude du programme de la classe de première. Le candidat compose un devoir qui présente de manière organisée ce qu'il a retenu de sa lecture et justifie par des analyses précises son interprétation et ses jugements personnels. Le texte proposé pour le commentaire n'est pas extrait d'une des œuvres au programme. Cette production écrite est notée sur 20.

La dissertation consiste à conduire une réflexion personnelle organisée sur une question littéraire portant sur l'une des œuvres et sur le parcours associé figurant dans le programme d'œuvres. Le candidat choisit l'un des trois sujets de dissertation, chacun étant en rapport avec l'une des œuvres du programme et son parcours associés. Pour développer son argumentation, le candidat s'appuie sur sa connaissance de l'œuvre et des textes étudiés dans le cadre de l'objet d'étude concerné, ainsi que sur ses lectures et sa culture personnelles. Cette production écrite est notée sur 20.

L'oral (voie générale)

Préparation 30 minutes, durée 20 minutes, cœfficient 5

L'oral se divise en deux parties

L'examinateur choisit un des 24 textes étudiés pendant l'année et pose une question de grammaire sur un passage de ce texte. Le candidat a trente minutes pour préparer son passage. La lecture compte pour deux points, l'explication linéaire compte pour huit points, la question de grammaire pour deux points.

Parmi les oeuvres au programmes et les lectures cursives proposées par le professeur pendant l'année, l'élève présente brièvement une oeuvre choisie et expose les raisons de son choix

Pendant l'entretien le candidat répond aux questions de l'examinateur.